Familles d'oiseaux

Cabanis, Jean Louis

Pin
Send
Share
Send
Send


Les recherches de Cabanis étaient à une époque importantes dans la taxonomie des oiseaux, il a placé ses œuvres dans l'Archiv f? R Naturgeschichte, Wigmann (1841) et au Musée Heineanum (1850-1863), il a également transformé les oiseaux à Reisen en Britisch -Guyana », Schomburgka (1848) et dans« Reisen in Ostafrica », f. der Decken (B., 1869). En 1853, Cabanis fonde le Journal f? R Ornithologie, qui depuis 1868 est l'organe de la Société ornithologique allemande fondée par Cabanis à Berlin.

Honneurs

Plusieurs ornithologues amateurs ont nommé les taxons d'après Cabanis, par exemple.

  • Bruant à sourcils blancs (Emberiza cabanisi) (Reichenow, 1875)
  • Fabricant de poêles à queue d'aiguille de Cabanis (Synallaxis cabanisi) (Berlepsch & Leverkuhn, 1890)
  • Tangara cabanisi (Sclater, 1868)
  • Bulbul cabanis brun (Phyllastrephus cabanisi) (Sharpe, 1882)
  • Pie-grièche à dos gris (Lanius cabanisi) (Hartert, 1906)
  • Tisserand social à tête noire (Pseudonigrita cabanisi) (Fischer & Reichenow, 1884)

Cabanis est l'auteur ou le co-auteur d'un certain nombre de taxons d'oiseaux. Avec Charles Lucien Bonaparte, il décrit le genre Stenostira en 1850. Il a décrit, entre autres, le troglodyte à poitrine blanche (Henicorhina leucosticta), la fourmi écailleuse à queue courte (Hylophylax poecilinotus), le tyran à poitrine jaune (Rhynchocyclus brevirostris), ainsi que les genres Poospiza et Cichloophis.

Biographie

Jean Louis Cabanis est né le 8 mars 1816 dans la ville de Berlin. De 1835 à 1839 Cabanis a étudié les sciences naturelles à l'Université de Berlin

Après avoir terminé ses études, il entreprend un voyage zoologique en Amérique du Nord, où il passe plus d'un an et demi en Caroline du Nord et du Sud et collectionne de riches collections. De retour à Berlin en 1841, il entre au service du musée zoologique, où il travaille jusqu'en 1892. En 1874, il est nommé professeur.

Les recherches de Cabanis ont été à une époque importantes dans la taxonomie des oiseaux, il a placé ses œuvres dans l'Archiv fr Naturgeschichte, Wigmann (1841) et au Musée Heineanum (1850-1863), il a également transformé des oiseaux à Reisen en Bretagne-Guyane ", Schomburgka (1848) et dans "Reisen in Ostafrica", f. der Decken (B., 1869). En 1853, Cabanis fonde le Journal fr Ornithologie, qui depuis 1868 est l'organe de la Société ornithologique allemande fondée par Cabanis à Berlin.

Pin
Send
Share
Send
Send